« Une bonne estime de soi peut nous faire gravir des montagnes »

Caroline était très timide car son physique la désavantageait selon elle. Elle faisait 80 kg pour 1m 50. Elle venait d’avoir 16 ans. Les filles de sa classe l’appelaient « boule de gomme » pour enfoncer le clou. Et d’autres lui donnaient le titre de la fille la lourde et moche de tout le lycée et l’appelaient « Miss Lourdement moche ». C’était invivable pour Caroline qui demandait tous les jours à sa maman de déménager car elle n’en pouvait plus. Mais la mère de Caroline disait à sa fille que ce n’était pas possible et que personne ne pouvait déménager comme cela. Elle lui demandait de ne pas s’occuper de ses moqueries et d’avancer car Caroline avait de bons résultats scolaires. Ainsi passait le temps Caroline subissait les moqueries des filles de son lycée et un jour alors que Caroline sortait de la classe, une d’elles grande et mince l’appela :

-He Toi la moche

Caroline savait que c’était elle que la fille appelait mais elle ne répondit pas et pressa plutôt ses pas pour gagner la bibliothèque.

-La moche je t’appelle

Caroline ne répondit pas et rentre aussitôt dans la bibliothèque. C’était un énième humiliation pour Caroline qui termina les cours et rentre chez elle. Arrivée à la maison elle s’assit sur son lit et pleura chaudement toutes les larmes de son corps. Sa maman et son grand père vint la retrouver dans cet état.

-Qu’est ce qui ne va pas ma puce ? demanda sa mère en serrant Caroline dans ses bras

-Maman, je suis fatiguée, je te demande toujours de déménager car on me malmène à lécole. Les filles de mon lycée m’appelent la moche et d’autres m’appelent Miss Lourde. Je n’ai plus d’estime de ma personne. Je travaille parce que c’est la seule manière d’oublier mes soucis mais à peine sortie de classe elles me le rappelent. Aujourd’hui une d’elle à la sortie du cours de Géographie m’a appelé la moche encore une fois. Maman fait quelque chose enlève moi de ce lycée ou déménageons je n’en peux plus.

-Ma petite fille tu sais, je sais que ce n’est pas facile et que ces filles jalouses de tes bons résultats chercheront à t’humilier mais tu dois rester forte et apprendre à avoir une grande estime de toi afin de toujours continuer et réussir ta vie. Dit le grand-père de Caroline.

-Oui Grand-père. Répondit Caroline.

-Je sais que ce n’est pas facile. Mais tout d’abord tu dois t’avoir une bonne évaluation de ta personne. Tu es magnifique et intelligente ma fille quelque soit ce que disent ces filles. Tu penses que si ta forme était un péché ou un délit on ne t’enfermerait pas en prison mais non ce n’est pas un crime d’être grosse, la preuve tu es en bonne santé. Si c’est ta forme qui te dérange tu feras plus de sport et les repas je changerai deux ou trois trucs. Ma collègue de travail avait son neveu qui avait un souci pareil et il a intégré un club dénommé « Le club de l’estime » et aujourd’hui il est épanoui et a perdu des kilos mais il n’a pas changé d’écoles. Si tu veux je t’inscris à ce club.

-D’accord Maman. Dit Caroline en pleurant.

Ainsi le lendemain la mère de Caroline l’inscrivit su club de l’estime. Caroline fit de grands progrès et avait perdu quelques kilos. Les professeurs avaient remarqué et les filles qui se moquaient d’elle aussi que Caroline se sentait mieux et souriait dans les couloirs alors que d’habitude elle marchait vite car elle ne voulait pas qu’on la remarque. Alors un jour comme tout autre une des filles qui la martyrisait l’arrêta dans un des couloirs du lycée car elle voulait encore l’humilier :

-Eh la moche

Caroline se retourna et répondit :

-Je dis, tu parles de moi

La fille et tous ceux qui étaient dans le couloir aussi s’étonnèrent de la réponse de Caroline.

-Avant je ne répondais pas car je pensais que c’était normal que tu te moques de moi mais plus maintenant. Tu es qui pour me parler de la sorte.

-Je suis la Miss du Lycée et je suis la responsable de la bibliothèque. J’ai plus d’amis que toi. Répondit la fille.

-C’est tout et c’est cela qui te donne le droit de m’humilier et bien je t’informe que tu n’as pas ce droit. Je suis belle à ma manière pas comme tu le veux mais je m’aime comme cela, je suis intelligente tu es responsable de la bibliothèque mais tu n’as jamais lu un livre de cette bibliothèque. Je suis intelligente aussi. Maintenant je n’ai rien contre toi mais je n’apprécie que tu m’insultes. Compris. Répondit Caroline.

A peine Caroline avait terminé sa phrase que tous ceux qui étaient présents applaudissent et la soutenaient.

La fille qui la méprisait, eut honte et s’en alla. Caroline avait pu mettre fin à ces humiliations grâce à la bonne estime de soi qu’elle avait désormais d’elle. Sa mère fut heureuse car Caroline donnait des cours d’estime de soi dans son école à partir de son expérience aux autres élèves.

 

Moralité : Il faut avoir une bonne estime de soi pour faire face à certaines situations de la vie qui nous rendent tristes. C’est vrai et inéluctable que nul n’est parfait mais nos peurs , nos tristesses peuvent être changer en joie et bonheurs si nous nous aimons nous même et si nous avons une bonne autoévaluation de notre personne.

Mon article a été écrit dans le cadre du challenge #RDVBAM avec d’autres blogueuses, retrouvez la liste des blogs participants ici et les liens des blogs pour aussi les visiter:

Le Carnet de Cerise : http://lecarnetdecerise.com/
Afrolyne : http://www.afrolyne.com/2017/04/rdvbam-l-estime-de-soi.html
Beauty By Vany : https://beautybyvany.wordpress.com
HSE – CI : http://hse-ci.com/
Chick-N-Fro : http://chicknfro.blogspot.fr/
Curly Cinnamon : https://curlycinnamon.com/
Trndy Shades : https://trndyshades.com/
Pirouettes & Cacahuètes : https://pirouettecacahuetes.wordpress.com/
Cendrine Small : http://cendrinesmall.blogspot.fr/
Showroom de Keishana : http://showroomdekeishana.com/
The World of Amazone : https://amazoneworld.me/
That’s so Mouss : https://thatsomouss.blog/
Tittybeauty : https://www.youtube.com/channel/UCWsr44cmrGKy8n-svUfekdw

Joëlle N’guessan

Blogueuse sur les thèmes Hygiène Sécurité Santé Environnement, Développement Durable.

7 pensées sur “« Une bonne estime de soi peut nous faire gravir des montagnes »

  • 2 avril 2017 à 19 h 44 min
    Permalink

    C’est une histoire très réaliste !!! Merci ! Il faut très tôt soutenir ses enfants ! Que personne ne leur fasse perdre cette estime d’eux même ! Merci pour le partage !!!! Bisous !!!

    Répondre
  • 2 avril 2017 à 20 h 38 min
    Permalink

    Il faut connaître sa valeur pour affronter les autres et ne pas les laisser nous atteindre. Malheureusement encore trop de jeunes filles n’ont pas le courage et la volonté de Caroline, j’espère que ton histoire leur permettra de prendre conscience de tout ça.

    Répondre
  • 2 avril 2017 à 21 h 14 min
    Permalink

    Très beau récit très émouvant !
    C’est ce manque d’estime en soit et la pression externe qui conduisent des personnes fragiles à commettre l’irréparable. J’espère que ce récit aidera une personne (jeune ou adulte) qui lira ses lignes. C’est tellement bien raconté, qu’à la fin on en a des larmes aux yeux.
    merci pour ce partage.
    Des bisous de nous

    Répondre
  • 4 avril 2017 à 11 h 44 min
    Permalink

    Très beau récit, j’espère que si quelqu’un qui est en manque d’estime passe par ici saura rebondir pour mieux affronter les aléas et les difficultés de la vie !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages