Le Prix BJKD la finale a été une réussite #PrixBJKD

Hier, Samedi 10 Février 2018, a eu lieu à la maison des chefs d’entreprises (CGECI) la finale du prix BJKD qui fait la promotion active de l’entrepreneuriat Jeunes.

Cet événement a crée beaucoup d’engouements car beaucoup de jeunes qui se lancent dans la création de leurs entreprises sont obligés de tout arrêter à cause du manque criard de financement. Le prix BJKD de Mme Bénédicte Janine Kacou Diagou vient donc apporter un souffle pour soulager ces entrepreneurs Jeunes. En effet l’initiative de ce prix en elle même est fort louable car cela emmène les Jeunes je dis bien les jeunes à présenter et à défendre l’idée de leur entreprise en vue d’avoir un financement. C’est une expérience riche car un jeune après être passé par le Prix BJKD pourra aller concourir pour d’autres concours dans le même sens.

Au lancement du Prix BJKD le 02 septembre 2017, plus de 800 Candidatures et 100 Business Plan ont été recueillis. Suite à cette étape, 100 candidatures ont été sélectionnés puis 25 candidatures pour la demi-finale du PRIX BJKD. Pour la finale 10 Finalistes ont été désignés pour 5 prix. Le programme prend en compte la formation aux techniques de pitch, un coaching sur-mesure du jury, un accompagnement matériel des sponsors et un accompagnement financier des candidats ce qui a été apprécié.

LE MOT DE BJKD

Le #PrixBJKD … Et Si On En Parlait ?

Plusieurs jeunes entreprises sont nées d’initiative innovantes et de la persévérance d’une ou plusieurs personnes. Parmi, ces entreprises certaines ont une progression lente pour des raisons liées à leur capacité de production. Pour aider celles-ci et pallier ce fait, Bénédicte Janine Kacou Diagou, Directeur Général du groupe NSIA a initiée le prix BJKD pour l’entrepreneuriat jeune. Un concours qui vise à apporter un coup de pouce techniques et financiers aux entrepreneurs à travers 05 grands prix.

En résumé le #PrixBJKD vise à:
1- Mettre en compétition des personnes ayant amorcé des initiatives entrepreneuriales nécessitant un appui en vue d’améliorer leurs capacités de production.

2- Inciter les jeunes entrepreneurs à:
. Faire une bonne analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces de leur projets.
. Comment élaborer un business plan
. Intégrer la notion de profitabilité sur le court, moyen et long terme.

3- Mettre en lumière des projets de création d’emplois d’entreprise prometteurs.

LA LISTE DES 10 FINALISTES DU PRIX BJKD 2017

« Porter un appui aux initiatives informellesartisanales ou sociales génératrices de revenus en vue d’améliorer leur capacité de production ». Tel est l’objectif poursuivi par Bénédicte Janine Kacou Diagou, Manager reconnue par ses pairs, à travers le prix BJKD. Lancé le 02 septembre dernier, avec plus 847 participants, 100 candidats présélectionnés, la phase finale de ce concours s’annonce déjà avec 10 entrepreneurs retenus.

Ces finalistes issus de secteurs d’activités divers tels que l’agriculture, l’artisanat, la technologie, l’immobilier, la mode et le textile ont été choisis par un jury constitué de chefs d’entreprise chevronnés et outillés qui ont brillamment conduit cette mission… car respectant avant tout les critères prédéfinis du prix BJKD.

A savoir celui d’avoir une entreprise dûment enregistrée (au RCCM) avec moins 02 ans d’existence et être âgé de 18 à 35 ans au plus. Aussi, ces entrepreneurs ont présenté un projet productif, rentable, pertinent et capable de satisfaire un besoin socio-économique ou sociétal réel en Côte d’Ivoire.

 BUTTERFLY CLOTHES 

Ferima Diakité, cette jeune étudiante est à la tête de Butterfly clothes, une entreprise du domaine du textile spécialisée dans la conception de T-shirt.


DEBEN’JO

Située à la Riviera Palmeraie, Deben’jo est le fruit du rêve de Deborah N’cho.
Une jeune dame qui s’est donné pour objectif d’offrir à la population africaine et ivoirienne des chaussures de qualité à des prix adaptés.

AFRODICT

Offrir aux femmes la possibilité de réserver leur prestation de beauté en ligne depuis leur smartphone est le but de cette plateforme de Marie Paule Akré, maquilleuse de profession et fondatrice de la société Afrodict.

 


ATELIER HEAVEN

Spécialisé dans la confection de produits de maroquinerie et bagageries, l’atelier Heaven est l’initiative de Ronald Ehouillet. Créée en 2010, cette usine située à Yopougon emploie 04 personnes.

 

B.E.H

Deux passionnés ont uni leurs visions pour créer BEH, une agence spécialisée dans le domaine de l’hydraulique. Située à l’immeuble Webb fontaine, cette jeune entreprise s’est donnée pour objectif de faire de l’eau une ressource accessible à tous.

 

Work’D

Cette agence spécialisée dans les jeux vidéos éducatifs est une initiative de Ouonouan Wilfried. Work’d envisage d’offrir de plus en plus de contenus ludiques adaptés à notre culture africaine pour les jeunes africains.

 

CHOCOLATERIE ARTISANALE

Instant chocolat est une entreprise ivoirienne spécialisée dans la confection de chocolat à partir du cacao d’ici. Pour étendre sa vision, cette start-up a initié un programme de formation avec les coopératives visant à former les femmes des cultivateurs afin d’apprendre à ces familles cultivatrices à transformer elle-même leur cacao en produit fini (chocolat).

ZENAPI

Produit de l’entreprise PRODESTICZENAPI est une application pour les professionnels de l’immobilier. Elle vise à offrir aux agences immobilières et aux populations à la recherche de biens immobiliers, une plateforme d’échange et d’affaires.

VIVO PLANTS

Utiliser des rejets de pépinière pour en produire des centaines d’autres : voici l’innovation d’Aman Narcisse, le spécialiste des bananiers et produits agricoles.

GREEN COUNTRIES

Produire de l’engrais à partir des déchets des ménages, voici la tâche que s’est donné Green countries. Cette société située à Bingerville œuvre quotidiennement à réutiliser les rejets des ménages pour produire un contenu réutilisable par les firmes.

Les membres du jury étaient:

M. Daouda COULIBALY, Directeur Général de la SIB – Société 

M. Malick N’DIAYE, Directeur Général de BGFI Bank

M. Léonce YACE, Directeur Général de NSIA Banque Côte d’Ivoire

M. Nasser SEKLAOUI, Directeur Général de Sociam

M. Justin Ngoran Koffi, Directeur Général de l’ARRE

M. Nanga KONE Directeur Associé de l’entreprise DMBS (Digital MoneyBridge Services)

Mme Patricia Zoundi épouse Yao.

M. Alain Kouadio, Président de KAYDAN GROUP président du jury du #PrixBJKD.

Les membres du Jury au premier rang

La cérémonie(finale du Prix BJKD) avec pour présentateur Coach Laurence N’guessan des cabinets Lola wise et Mr Robert Brazza grand animateur avec la direction d’un huissier de justice confirmé par le Président du Jury Alain Kouadio a été composé:

des pitchs des 10 finalistes avec des pauses humour avec Chucken Pat, des pauses musique avec Bamba Ami et le groupe Bénédiction et la présence de Mme Bénédicte Janine Kacou Diagou la créatrice de ce prix.

Mme BJKD a saisi l’occasion pour encourager les jeunes à continuer à entreprendre pour atteindre le sommet et créer des entreprises comme la famille Diagou.

Vous pouvez revivre la cérémonie comme si vous y étiez sur ces liens:

Voici en résumé les résultats :

 1er- Kouakou Sylvère – Valorisation des déchets des ménages pour la production d’engrais bio. (Green Countries) : 10 000 000 Fcfa + 1 ordinateur portable + 1 billet d’avion offert par Air Côte d’Ivoire + 1 TV 43′ offert par SOCIAM.

 2eme: Aman Narcisse – Production de semences de bananier plantain. (Vivo Plants) : 
7 000 000 Fcfa + Ordinateur portable offert par la Librairie de France + 1 TV 40′ offert par SOCIAM.

 

 3eme: Bénédicte Deborah N’cho -Production de chaussures. (DEB’N’JO): 5 000 000 Fcfa +1 ordinateur portable.

 

 4eme: Yvan Patrick Akré – Production de chocolat. (Instant Chocolat) : 3 000 000 Fcfa + 1 ordinateur portable .

 

 5eme: Kouassi Andrée -Vente d’application de détection de points d’eau et réalisation de forages. (B.E.H) : 2 000 000 Fcfa + 1 ordinateur portable.

Les 05 autres finalistes ont obtenu 1 diplôme de participation ,01 tablette et 01 TV chacun offerts par les sponsors du Prix BJKD.
Chaque lauréat bénéficiera d’un accompagnement technique sur 06 mois par le cabinet KPMG et d’un mentoring personnalisé d’un membre du jury.

quelques photos de la cérémonie:

Félicitations à Sylvère Kouakou le gagnant de ce prix et longue vie au #PrixBJKD

Vive l’entrepreneuriat Jeunes.

 

Joëlle N’guessan, Blogueuse sur les thèmes Hygiène Sécurité Santé Environnement, Développement Durable.

11/02/18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages