Journée de l’Afrique: passer de l’engagement à l’action (COP22)

Le 16 Novembre 2016, la Journée de l’Afrique en Zone bleue de la COP22 a eu lieu. L’Africa Day joue le rôle d’une plate-forme qui rassemble les dirigeants africains et les décideurs politiques autour d’un dialogue pour planifier la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

L’objectif principal de la Journée de l’Afrique était de donner l’occasion d’examiner de manière critique les implications de la mise en œuvre des contributions nationales (NDCs) soumises par les pays africains dans le cadre de l’Accord de Paris ainsi que l’Initiative africaine des énergies renouvelables (AREI) et leurs implications pour le développement du continent.

« L’Afrique a besoin de tous les partenaires pour mettre en œuvre l’initiative africaine pour les énergies renouvelables » a notamment déclaré ce matin Akinwumi Adesina, président de la banque africaine de développement. Le Pr Youba Sokona, vice-président du GIEC a pour sa part affirmé que « les systèmes d’énergie renouvelable sont souvent l’option la moins coûteuse » avant de préciser que « les institutions et les personnes doivent intégrer ces technologies ».

L’initiative africaine pour les énergies renouvelables a pour objectif d’atteindre au moins 10 GW de capacité nouvelle et additionnelle de production d’énergie à partir de sources d’énergies renouvelables d’ici 2020, et de mobiliser le potentiel africain pour produire au moins 300 GW d’ici 2030.

A travers les diverses activités, la journée de l’Afrique a mis l’accent sur les priorités de l’Afrique concernant les moyens de mise en œuvre des NDCs dans le contexte de l’Accord de Paris. Y ont été aussi examinées, les implications et les perspectives de la mise en œuvre des NDCs pour l’Afrique, y compris les défis et opportunités qui y sont associés.

Autre sujet majeur abordé : celui de l’alignement des NDCs sur les stratégies nationales de développement inclusives et alignées sur la transition vers le climat et la transition vers un faible taux de carbone. Enfin, la journée de l’Afrique a comporté des discutions sur le déploiement de l’Initiative africaine sur les énergies renouvelables.

A noter qu’un sommet des dirigeants africains présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est également tenu dans le courant de la journée, confirmant la place prépondérante qu’occupe le continent dans l’agenda de la COP22.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages