Des joueurs de foot pour la protection de l’environnement

Porter des vêtements confectionnés avec des déchets repêchés dans l’océan, vous le feriez ? Sans aucun doute si vous faisiez partie de la fameuse équipe de foot allemande, le Bayern de Munich. Et l’équipe espagnole du Real Madrid va bientôt s’y mettre aussi.

Tout a commencé quand le géant du sportwear Adidas a entrepris de collaborer avec l’organisation Parley*. Objectif : fournir aux clubs de foot de nouveaux maillots fabriqués avec des déchets plastiques repêchés pendant des opérations de nettoyage dans les îles Maldives. Les joueurs de ces deux clubs disputeront un match vêtus de ces maillots éco-responsables.

« Je suis né en Espagne au bord de la mer, c’est pourquoi je suis particulièrement content de porter un maillot fabriqué à 100 % avec des déchets de l’océan. C’est une belle occasion d’attirer l’attention sur la protection des mers et des océans », a déclaré la star du Bayern de Munich Xabi Alonso* quand son équipe a porté ces maillots pour la première fois au début de novembre.

Le capitaine du Real Madrid, Sergio Ramos, va revêtir un maillot de déchets marins « revalorisés » pendant le match du 26 novembre contre le Sporting de Gijón, un autre club de foot professionnel d’Espagne.

Tous les ans, 5 à 12 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans les océans. Ces plastiques nuisent à toute une gamme d’espèces marines, des oiseaux de rivage aux baleines. Et lorsqu’ils se dégradent en tout petits morceaux, ils se retrouvent dans l’estomac des poissons. Et peut-être dans le nôtre, suivant ce qu’il y a dans nos assiettes.

Les maillots de foot d’Adidas font partie d’une nouvelle collection de sportwear fabriquée avec des déchets marins. En collaboration avec Parley, l’équipementier lance aussi une collection de baskets, accompagnée d’un objectif encore plus ambitieux.

« On fabriquera un million de paires de baskets avec les déchets repêchés par Parley Ocean Plastic en 2017, a affirmé Eric Liedtke, un responsable d’Adidas. Nous ambitionnons à terme d’éliminer toutes les sources de plastique neuf de notre chaîne d’approvisionnement. »

Adidas et Parley collaborent depuis avril 2015 dans le nettoyage des océans et le recyclage des déchets marins.

shoes

Les baskets de la nouvelle gamme Ultraboost Uncaged Parley sont fabriquées avec l’équivalent de 11 bouteilles en plastique récupérées dans l’océan. (Photo offerte)

source: share america

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages