Africa Web Festival, un RDV du Digital positif! #AWF2018

Les 29 et 30 novembre et 1er Décembre 2018 a eu lieu la 5ième édition de l’Africa Web Festival (AWF) au Palais de la culture de Treichville. Alors c’est quoi l’Africa Web Festival et bien c’est le premier festival africain du digital, un évènement , une fête pour célébrer le digital , le numérique en Afrique crée par Madame Mariam Sy Diawara en 2014. 

Mariam Sy Diawara-Fondatrice d’Africa Web Festival surnommée la mamie 3.0

Pour cette année 2018, l’AWF qui était à sa 5ième édition a voulu voir les choses en grand et cela a été un pari réussi. Le blog Hse-ci.com était présent, nous avons pu observé les panels et formations de qualité et gratuits, très bon point à l’heure où pour avoir accès à certaines formations de ce genre il faut payer et cela n’est pas évident pour les plus jeunes. Une chose à savoir c’est que le thème de cette 5ième édition était « Consolider la paix en Afrique par l’innovation et l’entrepreneuriat.»

Badge du blog Hse-ci.com à L’AWF 2018

Le hashtag de l’évènement était #AWF2018 et en vous connectant sur la toile et les réseaux sociaux vous retrouverez les tweets et autres posts relatifs à l’évènement pour revivre cette 5ième édition du point de vue des participants et autre média présent. L’Africa Web Festival a démarré pleinement le Jeudi 29 Novembre 2018 avec les panels, les stands des différents partenaires présents et les discours importants de la fondatrice et du Ministre de l’économie numérique et et de la poste Mr Isaac De.

Photo de famille après la pleinière d’ouverture du 29/11/2018 de l’Africa Web Festival

Lors de la visite des stands, nous avons pu découvrir:

  • Les éditions Eburnies avec Mme Prisca qui nous dit que:

« Notre leitmotiv est de produire des livres de bonne qualité à moindre coût pour tous. »
Nous confirmons les livres des éditions Eburnies sont à coût reduit surtout ceux pour les enfants 1500fcfa, etc .

Mme Prisca Angoua-Responsable Communication des Editions Eburnies.

  • Notre coup de cœur a été l’ong N’gboadô pour le bien être des prisonniers et des mineurs en prison. Ils œuvrent actuellement pour les valeurs citoyennes, la promotion,la protection et la défense des droits humains.
ong N’gboadô

  •  Orange avec ses stands où il présentait certains de leurs produits tel que la TV d’Orange.

Orange a même appris aux enfants à coder.

  • AbidjanShow.com qui est un site d’informations sur les stars et actualités ivoiriennes.

  • Les journaux Go magazine, Gbich et Allo police

Les différents panels et formations de qualité comme nous l’avons dit plus haut ont contribué au bilan positif de cette fête du Digital. Quelques thèmes ci dessous:

En conclusion, très belle 5ième édition de l’Africa Web Festival qui comme l’a dit la fondatrice Mariam Sy Diawara se veut africain et après plusieurs années en Côte d’Ivoire d’autres pays africains séduits par ce qui se passe en Côte d’Ivoire veulent accueillir les prochaines éditions de l’AWF. Moi je suggère pourquoi pas une édition par pays ce serait un plus pour l’Afrique pour améliorer nos aptitudes dans ce domaine. Le thème « Consolider la paix en Afrique par l’innovation et l’entrepreneuriat.» a trouvé sa raison d’être car le digital peut être judicieusement utiliser pour œuvrer pour le maintien d’un esprit de paix et d’amour!

Pour encore plus d’informations sur l’AWF, visitez la page web: Africa web festival

Joëlle N’guessan, Blogueuse sur les thèmes Hygiène Sécurité Santé Environnement, Développement Durable.

04/12/18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages